WATER FROM COMETS

Dans cette installation pluridisciplinaire, de l'eau est mélangée à un peu de peinture blanche pour devenir surface de vidéo-projection. Une vidéo de liquides en mouvement est projetée sur cette eau blanche. Au fond du bassin sont placés différents moteurs et autres pompes, qui font bouger l'eau afin de lui donner des comportements vivants, 6 hauts parleurs sont placés à l’intérieur du bassin pour que ce volume émette également des sons.

Les mouvements de l'eau, les sons et les vidéoprojections sont synchronisés afin de créer à partir de cette eau, une nouvelle matière à la fois vivante et irréelle,  qui ressemble étrangement à un placenta qui bouillonne, gronde et fume.   

"Water from comets" City Sonic festival (2014). « Water from Comets » est Lauréate du projet ESH en partenariat avec le Phénix, transcultures et Art Zoyd. Elle fut exposée pour la première fois à Mons pour le Festival City Sonic, le 12 septembre 2014. Une seconde fois au Phénix scène nationale à Valenciennes tout le mois d'octobre et novembre 2014. Une version extérieure à été conçue pour Park in progress à Nicosie (Chypre) en octobre 2014, ainsi qu'une autre version (extérieure également) accompagnée d'une performance à Huesca (Espagne) pour le festival Periferias associé à Park in Progress en Novembre 2014. Cette installation avant réalisation finale portait le nom d'«echo system», puisque je pensai au départ axer mon travail sur la propagation du son dans l'eau et dans l'espace, à travers différents réverbérations et échos.

 "Water from comets" City Sonic festival (2014).  

 

"Water from comets" City Sonic festival (2014).

WATER FROM COMETS from stephane Kozik on Vimeo.

City Sonic (2014).